Places & Rues

Si PARIS m’a séduit par ses ruelles, impasses et escaliers, pittoresques et souvent peu connus, je ne peux pas ignorer les grands espaces offerts par ses immenses places et ses rues haussmanniennes.

Je reconnais que le quadrillage au carré des artères new-yorkaises, bêtement numérotées, peut satisfaire ses usagers par leur fonctionnalité.

Mais PARIS, vu du sommet de l’Arc de Triomphe ou depuis la Tour Eiffel, ça a une autre allure. Les deux photos suivantes valaient bien la peine que je m’élève pour une fois plus haut que les trottoirs !

Faisons donc un grand tour dans Paris, en commençant par la Place de la Concorde

Place du Trocadéro (et son bassin)

Place Vendôme

Place des Vosges

Belle vue sur les Invalides depuis la Place de Breteuil

Ces places du Paris historique et du Paris chic se passent de commentaires. D’autres, plus modestes, dans ce même cœur historique, méritent d’être (re)découvertes.

Par exemple, la Place Édouard VII, dans le 9ème arrondissement.

Également, la Place des Victoires, à la frontière des 1er et 2ème arrondissements, rendant hommage à Louis XIV.

Mais ces places « historiques » qui ont la faveur des touristes, ne sont pas celles que fréquentent les Parisiens. Partons à la rencontre du Paris populaire, en commençant par le fameux axes des grands défilés sociaux : le triangle Nation-Bastille-République.

La Place de la République était ces dernières années en grande réfection. Contentons-nous de voir son centre, qui est bien souvent occupé par les contestataires de tous poils.

La Place de la Nation est également riche en symboles républicains.

La Place de la Bastille rappelle d’abord une grande page de l’Histoire de France, mais elle est aussi un lieu très vivant, près du Port de Paris et du second Opéra de la capitale.

Important rond-point du Sud de Paris, la Place Denfert-Rochereau, point de départ des visites de catacombes, est célèbre pour sa réplique du Lion de Belfort.

Des quartiers de construction récente ont aussi créé leurs places. L’architecture la plus séduisante à mon goût revient à la Place de la Catalogne, près de la gare Montparnasse.

Et tout près de la Place de Catalogne, une autre place moderne, la Place de Séoul

Tout au bout de la nouvelle « Avenue de France » dans le 13ème arrondissement, la Place Fahrat Hached surprend avec ses « rochers dans le ciel ».

Quelques places parisiennes, plus petites, ont beaucoup de charme, comme la Place de la Contrescarpe.

Ou la Place du Père Champagnat, dans le 16ème arrondissement

Un arbre suffit à donner une âme à la petite place Boulnois (17ème arr.) près de la Place des Ternes.

Revenons vers les grands espaces, avec la place de la Porte Saint-Cloud, entrée parisienne des automobilistes de l’Ouest.

La très jolie Place du Palais Bourbon, peu connue, derrière l’Assemblée Nationale

Les places un peu canailles, Clichy et Pigalle.

La Place d’Italie, ouvrant sur le 13ème arrondissement.

En haut de la butte de Belleville, la vaste Place des Fêtes rappelle qu’on s’y amusait déjà avant le rattachement à la capitale.

La Place Victor Hugo, remplaçant en 1885 l’ancienne Place d’Eylau, se situe dans le 16ème arrondissement. Un comble pour l’auteur des Misérables !

Depuis l’ancienne voie de « chemin de fer de ceinture », on a une belle vue sur la Place Balard.

En hommage au Mexique, dont l’Ambassade est toute proche, la Place de Mexico propose une sculpture d’un artiste de ce pays.

Au centre de la Place des Ternes, les fleuristes se sont installés.

Sur la place Félix Éboué, la « Fontaine aux Lions »

Terminons avec la Place de la Porte Dorée, dans le 12ème arrondissement.