La Seine et ses canaux

Si j’ai exclu de mes randonnées les bois de BOULOGNE et de VINCENNES, qui dépendent de la ville de PARIS – et dont j’apprécie pourtant les charmantes allées – c’est parce qu’ils n’offrent pas de voies habitées.

Devais-je, de la même manière, snober la Seine et les canaux qui traversent la capitale ?

Non, car les quais et les ponts connaissent une vive animation, mais aussi parce que beaucoup de bateaux amarrés ont leurs habitants.

LES PONTS DE PARIS

Ils offrent aux passants une vue privilégiée, non seulement sur le fleuve et ses canaux, mais également sur les plus beaux quartiers de PARIS. Certains sont réservés aux piétons.

Ils ont beaucoup fait parler, ces dernières années, avec la mode des cadenas d’amour, notamment ceux du Pont des Arts ! J’ai photographié ces ponts avant la disparition des cadenas.

Une grille s’étant effondrée sur le Pont des Arts, la Mairie a remplacé les grilles par des panneaux vitrés. Les cadenas ont été vendus 250 000 euros au profit d’Associations.

D’autres passerelles font aussi le charme du Canal Saint-Martin

On trouve même des écluses en plein PARIS.

J’aime l’étonnante architecture de la passerelle Simone de Beauvoir.

Rue de Crimée, la circulation s’interrompt quand le pont tournant entre en service.

Quelques ponts comme Bercy ou Grenelle, offrent un passage aérien au métropolitain

Même le RER C sort de son tunnel pour traverser le fleuve.

Le Pont Saint-Michel

Le Pont Royal

Pont Notre-Dame

Le Pont Neuf

Le Pont Mirabeau

Le Pont Louis-Philippe

Le Pont de Bir-Hakeim

Pont de l’Alma, le zouave surveille la montée des eaux.

Et il se fait parfois du souci, comme le rappelle cette crue en juin 2016 :

Mon pont préféré, c’est le Pont Alexandre III, que je ne peux m’empêcher de photographier à chacun de mes passages.

Quais et voies sur berges font depuis longtemps l’objet de polémiques quant à la répartition de l’espace public entre automobilistes, cyclistes et piétons. Des aménagements ont déjà profondément transformé les quais de la Rive Gauche.

Bien entendu, Paris-Plage a aussi transformé l’ambiance au bord de l’eau.

Mais on retrouve la même ambiance auprès du Canal Saint Martin.

Si, sous l’Ancien Régime, le Port fluvial de PARIS connaissait une activité intense, au cœur même de la ville royale, aujourd’hui, ce sont les villes toutes proches de Gennevilliers, Limay, Bonneuil-sur-Marne qui assurent les déchargements des matériaux et marchandises.

Mais c’est toujours un plaisir de voir les chalands traverser la capitale.

Beaucoup de bateaux restent à quai sur le fleuve ou dans le bassin de l’Arsenal : Restaurants-flottants, lieux de détente, demeures d’artistes.

Ce qui intéresse surtout les touristes, ce sont les bateaux de promenade sur la Seine ou les canaux. Chacun connaît les « bateaux-mouches » et autres mini-croisiéristes.

Nous avons eu l’occasion de tester une famille de bateaux pour touristes, plus originale que ces derniers.

Il s’agit des « Batobus » qui permettent, avec un forfait journée, de s’arrêter à divers arrêts pour découvrir tel ou tel quartier, et reprendre l’un des bateaux suivants pour continuer l’aller-retour sur la Seine.

Les touristes ne s’y trompent pas : c’est depuis les quais et les ponts de la Seine que l’on découvre le mieux la beauté de PARIS.

Pour visionner plein écran, l’ensemble des photos sur ce thème, cliquez sur La Seine et les canaux